Accueil » Oeuvres » Restauration » Paysage en Automne

Paysage en Automne

Vendu

Ce paysage à huile avait une énorme déchirure au milieu de la peinture juste  sur les feuilles du 3e arbre.  Ainsi, après avoir retourné la toile sur une surface plane et propre, j’ai effectué un rentoilage . Pour ceci j’ai découpé sur une des bordures de la toile pour qu’elle soit  identique et à la bonne dimension de la déchirure. Ensuite en ajustant délicatement  les fils  (pour la reprise fil à fil)  avec une pince, afin  que la jointure des deux bords s’ajuste totalement et que les fils ne créent pas d’épaisseur en excès,   à l’aide d’un pinceau j’ai enduit l’entaille avec une colle forte à Maroufle . Puis j’ai renforcé le travail avec la bandelette de toile, laquelle en l’occurence était très fine.

Le client voulait également que je « décrasse » la peinture sans altérer les couleurs. Avant toute chose j’ai nettoyé le dos de la toile qui était imprégnée de poussière avec une brosse sèche tout en passant l’aspirateur. Puis pour la face, j’ai  utilisé un chiffon en coton humecté d’eau  distillée et de savon de marseille, des cotons Tige et un petit pinceau. Délicatement avec des petits mouvements circulaires avec patience j’ai nettoyé la surface de la toile.. C’est un long travail qui demande beaucoup de patience. A savoir que dans ce cas précis je n’ai pas eu besoin de refaire le vernis.

This oil landscape had a huge tear in the middle of the painting right on the leaves of the 3rd tree. So, after turning the canvas over on a flat and clean surface, I carried out a relining. For this I cut on one of the edges of the canvas so that it is identical and to the right size of the tear. Then delicately adjusting the threads (for the thread to thread recovery) with pliers, so that the joint of the two edges fits completely and that the threads do not create excess thickness, using a brush I coated the notch with a strong Maroufle glue. Then I reinforced the work with the canvas strip, which in this case was very thin.

The client also wanted me to « scrub » the paint without altering the colors. First of all I cleaned the back of the canvas which was impregnated with dust with a dry brush while vacuuming. Then for the pattern, I used a cotton cloth moistened with distilled water and Marseille soap from Tige cottons and a small brush. Delicately with small circular movements with patience I cleaned the surface of the canvas … It’s a long job that requires a lot of patience. Note that in this specific case I did not need to redo the varnish.